A la découverte du nouveau projet urbain de la ville de Villeurbanne

Le marché du logement à Lyon connaît depuis quelques années une grande pression. Cette pression qui perdure depuis déjà 6 ans est due à une pénurie de logements qui cause une augmentation des coûts d’habitation et un exode intempestif. Pour répondre à cet épineux problème et absorber une partie des personnes à la recherche d’habitations, la ville de Lyon va se voir dotée d’un nouveau quartier qui naîtra précisément à Villeurbanne dans une zone très stratégique et accompagnée d’infrastructures multiples. Cette solution de fortune représente sans aucun doute l’espoir d’un renouveau pour le logement à Lyon.

 

Quel est le contexte du projet

La pénurie du logement est un phénomène bien connu à Lyon. Malgré la bonne volonté des décideurs locaux, doter les populations de nouveaux espaces d’habitation reste difficile.  Cette difficulté a pour principales conséquences de favoriser l’exode mais surtout de rendre le coût du logement exorbitant. Fort heureusement, à Villeurbanne, il existe un espace industriel inexploité depuis 3ans. En effet, selon Béatrice Vessiller, la vice-présidente en charge de l’urbanisme de la métropole de Lyon, les locaux industriels de l’entreprise ACI l’une des filiales de Renault est un emplacement de premier choix. Cette friche qui dispose encore de ses bâtiments industriels déborde d’opportunités. L’emplacement de l’ACI est situé de manière stratégique à proximité de l’Université de Doua, du centre-ville ainsi que du secteur des gratte-ciel.

Ce nouveau projet sera sur pied d’ici 2026. Le site présente une vaste surface de plus de cinq hectares et prévoit un espace pour le passage du Tramway T6 Nord, la construction d’un quartier mixte assorti d’un parc public qui s’étendra sur une superficie de plus de 2 hectares. Parmi les groupes en concurrence pour réaliser le projet, seulement de géants de l’industrie du logement ont été choisi à savoir Ginkgo et BNP Paribas.

 

Quelles seront exactement les disponibilités en logement de ce quartier ?

Les logements disponibles seront au nombre de 660 environ avec une superficie totale de 41.500 m2 pour le total des constructions. Ces bâtisses seront réparties en fonction du statut du locataire. Les logements familiaux sera légèrement supérieur à 300 avec plus de 150 logements à accession libre. Le reste de ces logements familiaux seront dédiés aux familles un peu moins nanties soit en tant que parc social ou suivant le régime de bail réel solidaire. Bien que les travaux de construction tendent vers leur terme en 2026, les nouveaux logements dont l’aspect est encore inconnu seront disponibles à la vente dès 2024. Il est important de relever qu’aucun prix n’est encore fixé mais si on compare aux prix que Villeurbanne a déjà affiché pour des appartements neufs, on pourra facilement conjecturer que ce nouveau quartier aura des prix similaires voire légèrement plus élevés.

En plus des logements familiaux, le quartier disposera de 260 habitations allouées aux personnes ayant le statut d’étudiant. Le reste des logements c’est-à-dire 80 seront dédiés aux personnes du troisième âge.

 

De quelles autres infrastructures sera doté le nouveau quartier ?

Comme susmentionné, le quartier mixte accueillera des infrastructures immobilières mais bien d’autres bâtiments. En plus de la future ligne de tramway et du gigantesque parc public, il faudra une crèche moderne avec une capacité d’environ 40 bébés ainsi que des magasins et autres espaces dédiés à l’artisanat et aux commerces. Certains de ces espaces seront rénovés à partir des locaux industriels de l’ACI au lieu d’être entièrement reconstruits. Enfin, le quartier mixte prévoit des bureaux ainsi qu’un parc d’activités. Ces deux espaces seront respectivement construits sur 4000m2 et construits dans des secteurs plus modernes et urbanisés. En clair, toutes les infrastructures à construire dans le quartier ne sont pas de l’ordre de l’immobilier. Plusieurs de ces bâtisses auront d’abord pour vocation de rendre Villeurbanne encore plus urbaine et bien sûre faciliter aussi bien le transport que le commerce à Lyon.

 

Besoin d’une estimation immobilière

 

Quelle est la portée réelle de ce projet pour la métropole Lyonnaise ?

La métropole de Lyon subit une pénurie de logements depuis quelques années comme l’a été évoquée précédemment. Avec le peuplement grandissant de la ville, cette pénurie ne fait que croitre, augmentant par ricochet la pression que subit le marché immobilier de la ville. Ce projet de quartier mixte ne pourra malheureusement pas permettre de résorber complètement ce problème de logement qui est déjà largement supérieur aux futures capacités de la nouvelle ville. En effet, avec plus de 12.000 habitants en plus chaque année, Lyon est déjà sur le coup d’une gigantesque pression.  Néanmoins, le projet vient apporter une lueur d’espoir à quelques Lyonnais désireux de se loger même s’il ne s’agit que de quelques centaines. Il pose les jalons d’une action qui pourra en déclencher d’autres sur d’autres sites afin d’endiguer à terme la pénurie de logements qui mine la ville depuis six ans déjà. Le nouveau quartier mixte que Villeurbanne accueillera dès 2026 permettra sans aucun doute de détendre la pression que subit le marché immobilier Lyonnais

 

Etat des lieux en 2022

Actuellement les travaux de construction ne sont pas amorcés. Une dépollution préalable du site doit d’abord avoir lieu en 2023 avant la construction de la ligne de Tramway T6. Après cette ligne, il sera question d’amorcer la construction des logements dès 2024 pour une première livraison prévue en 2026. Les infrastructures de commerces seront quant à elles construites en parallèle afin que dès la livraison des premiers appartements, une ville assez attractive soit déjà sur pied avec un commerce clairement établi.

 

En définitive, bien que la métropole de Lyon soit l’une des plus attractives que compte la France, cette dernière connaît une situation véritablement inconfortable. Les logements actuellement ne suffisent plus mais le peuplement lui augmente. Le projet du quartier neuf de Villeurbanne se présente comme une véritable aubaine pour une poignée d’habitants et comme un léger répit pour les pouvoirs publics qui ressentent la détresse des Lyonnais. Malheureusement ce nouveau projet ne pourra pas résorber une situation aussi critique que cette pénurie. Il doit plutôt être vu comme le début d’une action efficace et productive sur le long terme.


Mention Légales

Informations utiles

Estimation immobilière
Estimation appartement
Estimation maison

Contact

Du lundi au vendredi de 9h à 18h.

07 57 69 04 91

Retrouvez-nous sur